Étiquette : work

Productif l’été vous avez dit ?

Il y a quelques jours, après une longue rétrospective de mon mois de juillet par rapport aux objectifs que je m’étais fixé pour les vacances juste ici, si vous vous en souvenez, je me suis demandée si j’avais été assez productive ? Vous voyez sûrement ce que je veux dire. Qui dit vacances, dit inévitablement envie de farniente. Et donc de journée qui s’enchaine comme ci: réveil, transat, piscine, transat, apéro, dodo. Et on recommence ! Alors voici quelques leçons que j’ai pu apprendre de ce mois de juillet.

  1. Se concentrer sur le plus important.

Souvent, en juillet et août, le travail est un peu plus cool. Où à l’inverse, on tourne au ralenti vu que les collèges sont en congé et la charge de travail est plus grande. Il faut donc essayer de placer des priorités.  Même si c’est impossible ou presque de définir quelle tâche est plus importante qu’un autre autre, il faut quand même essayer. Je parle de là qu’il faut choisir ce que vous voulez faire. Et justement si vous avez du temps, mettez ce temps à profit pour faire des taches que vous n’avez pas l’habitude de faire, des choses plus personnelles par exemple. Et si une tâche est pour vous insurmontable. Travailler dessus demi heure par demi heure. J’entends par là que vous vous concentrer pleinement sur la tache en question dont vous ne voyez pas le bout. Vous travailler dessus 30 minutes au matin, puis encore 30 minute à midi et encore 30 minutes en fin d’après-midi. Mais entre temps, vous vous récompenser avec des tâches que vous préféré faire. Par exemple, si vous avez du travail administratif et que vous détester cela, découper la tâche en plusieurs parties pour qu’elle ne vous semble par insurmontable et travail dessus partie par partie étalé sur la journée. Vous verrez, vous avancerez plus vite.

  1. Organiser son temps

C’est la partie la plus importante. Comme c’est les vacances, il est important de bien organiser son temps pour pouvoir profiter au maximum du temps libre et faire ce que l’on veut. C’est pourquoi quand je vais au boulot, je profite de mon heure/heure et demie de train pour soit étudier, avancer dans mon travail ou écrire les articles du blog. Comme par exemple cet article qui est écrit entre Bruxelles et Ostende dans le train. Comme j’ai des journées assez remplies, je profite de chaque instant avec moi-même pour avancer dans les tâches que j’aimerai faire mais que je ne peux pas faire par exemple au travail ou le soir parce que je rentre trop tard. C’est pourquoi j’essaie de planifier un maximum pour avoir la possibilité de voir ce que je dois faire et comment je peux le faire sans perdre de temps ou de précieuses heures de sommeil.

  1. Lâcher prise

Parce que être en vacances c’est aussi lâcher prise pour mieux repartir. Parfois, il vaut mieux lâcher prise et ne pas être au top de ces performances pendant un petit moment pour pouvoir mieux repartir et être motivé sur les nouveaux projets qui arrive. C’est les vacances! Même si vous n’avez pas la chance de partir à l’autre bout du monde, mettez vote temps à profit pour prendre soin de vous, pour vous reposer et faire ce que vous aviez toujours eu envie de faire. Prenez du temps pour vous. Les vacances sont l’occasion d’accomplir toutes les choses du quotidien que l’on se refuse de faire. Mais aussi celles pour lesquelles ont a toujours une bonne excuse. C’est les vacances! Pourquoi ne pas profiter d’une journée à la mer, d’une soirée avec vos amis ou d’un bon barbecue en famille? Il est temps de vous faire plaisir et d’être égoïste (dans le bon sens) en pensant à se faire plaisir.

En ce qui concerne le look, j’avais envie d’un pantalon gris chic et ne pas porter le blazer assorti. Je vous propose donc de vous amusez et de le porter avec une pièce plus fantaisie comme un kimono de couleur par exemple. Cela vous permet d’avoir un look à la fois chic mais décontracté. Parfait pour une petite soirée entre amis. De plus, j’ai mis l’accent sur quelques détails comme un sac clouté et des espadrilles noires assorties.
Voilà les conseils que je peux vous donner pour passer un été productif. Courage à tous ceux qui n’ont pas la chance d’être en vacances. Et pour ceux qui le sont, profitez s’en bien. N’oubliez pas que le plus important c’est qu’on se sentent bien et qu’on profite de chaque instant que l’on a. Bisous mes chatons et à mardi pour un nouveau look.

 

Stop, quand trop c’est trop: mes conseils d’organisation

En ce moment, je vous l’avoue, j’ai un peu de mal niveau organisation. Pour vous dire, je suis en train d’écrire cet article à une heure tardive. J’avais envie de vous écrire un article. Mais la raison voudrait que je dorme ou alors que je sois un peu plus productive dans les travaux scolaires que je dois faire. Mais ce n’est pas du tout un manque de productivité ou de motivation loin de là mais plutôt un manque de temps. J’ai l’impression ces derniers temps de ne vous dire que cela mais les journées de 24h sont trop courtes.

Pour tout vous avouer, j’ai peur de l’échec. Et je suis en constante compétition avec moi-même. C’est assez paradoxal dans un sens. Mais j’arrive à me mettre une pression quand je n’arrive pas à faire quelque chose et je m’en rends malade. Ca ne m’empêche pas d’avancer mais disons que ça me bloque pour faire certaines choses que j’aimerais faire. Je suis perfectionniste. Parfois il arrive que je bâcle certaines choses pour pouvoir peaufiner ce que j’aime et ce que j’ai envie de faire réellement.

Mais j’ai surtout en ce moment un manque d’organisation. J’arrive à un stade ou la liste est tellement longue à faire que je n’en vois pas la fin. Je fais étape après étape pour ne pas perdre les pédales mais j’ai l’impression de foncer droit dans un mur. J’essaie de relativiser en disant que ma vie d’étudiante est bientôt finie. Et surtout que je pourrais après me consacrer à ce que j’aime. Faire autre chose que de lire des textes philosophiques sur la culture de la technologie ou d’autres sur la régionalisation du monde. J’ai donc eu un déclic, il est temps d’arrêter de me plaindre et de me donner un bon coup dans le cululu.

Alors pour me restructurer un peu, je vous donne deux, trois astuces pour vous aider à vous recentrer et être plus productif:

  • Faite une To-do list, je pense qu’avoir une vision générale de tout ce que l’on doit faire peut aider à voir les tâches qui sont plus urgentes et celles qui peuvent être remise à plus tard.
  • Organiser vos journées avec une liste de tâches « faisables ». Si vous planifier trop de chose en une journée, vous n’allez pas en voir le bout. Et vous allez surtout vous décourager. Mieux vaut revoir ces objectifs de la journée quitte à si l’on a fini prendre l’avance sur le lendemain que de ne pas arriver à tout caser et être frustrée au soir.
  • Prenez des pauses pour vous. Si vous êtes stressé, il vaut mieux faire une pause de 15 min par exemple. En se déconnectant totalement de l’activité en cours vous allez pouvoir mieux repartir après. Et puis ça va vous permettre qui sait de trouver d’autres idées que vous n’auriez pas eu au par avant.
  • Mettez au plus loin tout ce qui pourrait vous distraire. J’entends par là téléphone et autres objets qui nous font perdre des minutes précieuses. Comme je vous l’ai dit autant bosser 1h à fond sur une tâche et puis, se récompenser avec un épisode de série ou autre une fois celle-ci accomplie.
  • Ecoutez votre corps. Rien ne sert de se lever à 5h et de ce coucher à 0h pour tout pouvoir planifier. Il faut parfois s’écouter. Parce que quand on est fatigué, on est donc moins concentré. On arrive donc à faire moins de tâche.

Bref, mes chatons, c’était juste un petit article humeur pour vous dire que je vais bien et que je suis un peu débordée. J’espère que ces petits conseils vous aurons aidé. Mais je reviens en force bientôt. Et surtout je prépare un programme au top pour le mois d’avril: les 1 an du blog. Des concours et surtout des articles mode comme je les aime. Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocoton

Prof de Légo

C’était hier je crois ou de la semaine en tout cas que je suis tombée sur l’article du siècle dans le journal gratuit, Le Metro: l’Université de Cambridge recherche un professeur de Lego qu’elle est prête à payer (accrochez-vous bien) 8000€/mois.  Alors je ne sais pas si c’était la fatigue post-premier-examen qui a fait ça ou si c’était la pure réalité mais je vous avoue que je ne savais plus trop qu’en penser. Continue reading « Prof de Légo »

Overdose de train

Ayant abandonné mon kot dans la capitale pour faire des économies, je vous avoue que j’ai l’impression de n’être que dans les trains et de vivre au rythme de ceux-ci. Bon ok, je l’avoue cela fait maintenant une semaine que je vous barbe sur instagram avec cela mais il faut se le dire, la SNCB et moi, c’est une histoire d’amour et de longue date. Continue reading « Overdose de train »

My little work space

Comme le temps automnal qui s’est installé ces derniers jours est encore assez doux, j’aime les jours où je suis à la maison travailler dans le jardin. Ma mère a déniché il y a quelque temps dans une brocante une sublime table de jardin rouge que j’adore squatter pour travailler. C’est pourquoi je voulais vous montrer ce petit coin juste parfait. Bon après, je vous avoue vu la tonne de travail que j’ai à l’université pour le moment et vu ma motivation à travailler, je ne suis pas des plus productive et je dois juste me botter les fesses pour avancer mais quand il faut, il faut. Continue reading « My little work space »