Étiquette : mood

Comme un cheveux dans la soupe

Vous savez parfois, l’absence fait le plus grand bien. J’en avais marre je vous l’avoue de revenir sur le blog à chaque fois pour vous dire que le temps me manquait, que j’avais plein de projets mais que je ne savais pas quand ni comment les réaliser. Alors tout cela est resté dans un coin de ma tête. J’ai réfléchi. J’ai fait une pause. Je me suis déconnectée. Je me suis même déconnectée d’Instagram. J’ai arrêté de vouloir absolument poster quelque chose chaque jour. Et j’ai envie de vous dire que je m’en porte pas plus mal.

Au final, j’avais l’impression de me mettre une pression de fou et d’y perdre du plaisir. D’y perdre l’envie que j’avais au début. Celle qui me motive depuis plus d’un an maintenant. Alors je suis de retour. Comme un cheveux dans la soupe vous me direz. Mais je suis de retour et cette fois c’est pour de bon. Pas de paroles en l’air ou de promesse que je ne tiendrais pas. Parce que j’adore ça, je dois l’avouer. J’adore créer du contenu. J’adore essayer de trouver de nouvelles idées, de m’inspirer en partant d’une photo, d’une vidéo pour arriver à quelque chose que j’ai créé moi-même.

Je vous l’avoue. Il n’y aura peut-être rien de révolutionnaire mais ça le fait du bien. Et je vais prendre le temps de me faire du bien! C’était l’une de mes résolutions de l’année 2018. C’est aussi l’une des seules que j’ai envie de tenir. Alors me revoici, comme je vous le disais, comme un cheveux dans la soupe. Mais ça fait tellement de bien d’être de retour que j’espère que vous le serez vous aussi. Bisous les chatons!

LifeStory #1

Nouvelle rubrique sur le blog: LifeStory. J'avais envie de faire chaque lundi, un petit retour sur les moments que j'ai le plus aimé la semaine passée. Que ça soit des moments, émotions, des coups de coeur, bref, tout ce que j'ai pu expérimenter et rencontrer cette semaine. Une sorte de rétrospective sur moi-même et histoire aussi de vous montrer qu'il ne vaut pas planifier beaucoup pour avoir une bonne semaine. Et même si vous n'avez pas eu une bonne semaine, il y a toujours quelques petits moments qui ont fait qu'elle n'était pas si mal que cela au final. Alors c'est parti. J'en ai choisi 4 cette semaine et j'espère que cette nouvelle rubrique vous plaira et que vous partagerez vous aussi vos petits moments fétiches de la semaine. Alors, on y va?

Le printemps est définitivement de retour. C'est c'est un spectacle que j'adore regardé. Les fleurs reviennent petit à petit. Le soleil est là dès le matin. Ce que j'adore surtout c'est les fleurs roses de arbres. Je pense que je dois être amoureuse des fleurs de cerisiers du japon. Et toutes les fleurs roses des arbres en général, je dois avouer. Pourtant, je ne suis pas très rose mais quel douceur, quel bonheur. Je pourrais rester des heures a admirer, a juste m'allonger dans l'herbe et profiter de la chaleur du bon temps sur ma peau. Et puis, un avantage d'habiter la campagne c'est de pouvoir entendre le bruit des oiseaux, des abeilles qui reviennent et d'être juste au calme.

Le bon temps étant de retour, je profite de mes bébés pour faire quelques photos. C'est ce que j'adore quand je suis chez mon père c'est que je peux retrouver mes bébés d'amour. Oui, autant d'adoration pour des petites boules de poils mais résisterait ? 15 ans que ce bébé partage ma vie et je ne peux imaginer qu'il me quitte un jour. Il se fait vieux je sais et puis, il perd parfois un peu la tête. Mais je suis toujours autant amoureuse de lui. Couscous de son petit nom. Mais je vous avoue que ça fait un bien fou de revenir à la maison et d'être en famille pour profiter et surtout me reposer. Même si je l'avoue, ce week-end n'a pas été de tout repos.

Vendredi, j'ai eu la chance d'assister au 5ème année du magasin Baker Street à Ath. Pour l'occasion, petit verre de bienvenue, hamburger, défilé pour présenter la collection printemps-été 2017 et danse d'un groupe de fille très douées. Je ne vous en dis pas plus parce que je compte revenir dessus plus en détail avec un article complet pour présenter le magasin et l'événement. Mais je peux juste vous dire que pour l'occasion, j'ai joué les photographes d'un jour et que j'ai vraiment beaucoup apprécié jouer le jeu. Je ne suis pas professionnelle mais quand je vois le résultat de certaine de mes photos, je suis bluffée. J'essaie de m'améliorer en tout cas et de proposer à chaque fois du contenu de plus en plus pro. Je sais que j'y arriverai.

Travaillant la semaine sur Gand, il m'arrive parfois pendant la pause de midi, de me balader et de découvrir encore un peu plus la ville. Et vous l'aurez compris si vous me suivez sur Instagram (juste ici), je suis tombée amoureuse de la ville. J'aime tout: l'ambiance, l'architecture, les gens. Un réel coup de coeur. Comme je n'en avais pas eu depuis longtemps pour une ville. Alors petit anecdote: Gand est appelée la ville des trois clochés. Et je vous ai pris ici sur cette photo l'un des trois qui passait sur mon chemin. Il me tarde d'en découvrir encore plus chaque jour. Même si je me chagrine d'avoir déjà fini mon stage presque et de ne plus devoir m'y rendre là-bas tous les jours. Mais si je n'ai plus l'occasion d'aller travailler la-bas, je reviendrai c'est sûr!

Voilà qui clôture ma semaine précédente. J'espère que cette rubrique vous plaira. En tout cas, moi, j'adore, ça m'oblige à prendre mon appareil photo, à être plus attentive sur le monde qui m'entoure et à profiter de chaque instant qui s'ouvre à moi. Sinon, et vous, votre semaine passée, ça donnait quoi? Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocoton

Je suis une fille

Je suis une fille donc je dois forcément aimer le rose, jouer à la barbie où à la dînette. Je suis une fille alors forcément, je suis faible, je n’ai pas de force ni de condition physique. Dans tous les cas, je suis dépendante de quelqu’un. Je suis une fille et chacune de mes réactions est exagérée: je suis hystérique, je dois pleurer à chaque fois qu’il y a quelque chose de triste, mignon ou émouvant. Dans tous les cas, je suis chiante. Je suis une fille donc je dois absolument trouver un mari, je suis jalouse et je vais dépendre de lui. Dans tous les cas, je finirai soit coincée, soit salope. Je suis une fille donc je suis prédisposée aux tâches ménagères, à élever mes enfants et finir mère au foyer. Dans tous les cas, c’est un bien meilleur avenir qu’astronaute, médecin ou président. Je suis une fille donc je ne dois pas réfléchir, je ne dois pas donner mon opinion et je dois obéir. Je suis une fille donc je dois écouter mon père, mon mari voir mon fils. Parce que ce sont eux les hommes et ils savent tout mieux que moi. Je suis une fille donc si je travaille, je dois être payé moins, ne pas avoir les mêmes droits que les hommes ni même les mêmes avantages. Je suis une fille et dans tous les cas, je sais que la route vers l’égalité des sexes est encore longue.

Certains clichés font encore l’actualité aujourd’hui. Pour énumérer la liste juste au dessus, il ne m’a fallu qu’une seule recherche sur Google. Et encore, j’ai arrêté l’énumération parce que plus j’en lisais, plus ça me rendait malade. Je n’avais pas envie de faire un article la dessus mais l’inspiration en ce jour international de la femme est venue comme ça suite à des réflexions de certains hommes machistes et misogynes sur les réseaux sociaux. Alors pour une fois j’affirme mon côté féministe. Pour une fois je soutiens le #girlpower encore plus qu’à l’habitude parce que même si l’égalité des sexes et les droits de la femme sont meilleures qu’elles ne l’étaient du temps de ma mère, ma grand-mère ou mon arrière grand-mère, le chemin est encore long. Et les mentalités doivent encore changer. Une fois j’ai dit mais pour les 365 jours à venir. Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocoton
*photo provenant de Pinterest – pour préciser, je tiens à dire que j’ai écrit cet article au 1000 eme degré. En aucun cas je ne veux blesser quelqu’un à travers mes propos.

Les mots sur les maux

Je vous avoue, je n’avais pas le coeur ces derniers jours à poster quoi que ce soit sur le blog ayant perdu vendredi dernier un être cher à mes yeux, à mon coeur: ma grand-mère. Mais je me devais de vous prévenir que je n’avais pas déserté le blog pour les mauvaises raisons. Continue reading « Les mots sur les maux »

Prof de Légo

C’était hier je crois ou de la semaine en tout cas que je suis tombée sur l’article du siècle dans le journal gratuit, Le Metro: l’Université de Cambridge recherche un professeur de Lego qu’elle est prête à payer (accrochez-vous bien) 8000€/mois.  Alors je ne sais pas si c’était la fatigue post-premier-examen qui a fait ça ou si c’était la pure réalité mais je vous avoue que je ne savais plus trop qu’en penser. Continue reading « Prof de Légo »

Dear 2017, I'm ready !

Je voulais d’abord commencer par vous souhaiter une bonne année 2017, la santé, la joie et que vos rêves et objectifs se réalisent. Parce que c’est le plus important avant de commencer cette liste de résolutions. Continue reading « Dear 2017, I'm ready ! »

Cette année 2016

Cette année 2016 arrive à sa fin et j’ai envie de revenir avec vous sur les moments qui ont marqué ma vie et qui ont marqué cette année riche en souvenirs. Si je devais résumer 2016 en quelques mots, je commencerais par le mot passion. Parce que j’ai osé me lancer et découvrir quelque chose que je pensais avoir toujours en moi. Cette envie de partager de raconter mon histoire et de vous partager une partie de moi. Continue reading « Cette année 2016 »

Docteur, Noël c'est pas mon truc, est-ce grave?

Docteur,

Je suis venue aujourd’hui vous raconter mon petit problème. Vous savez rien de grave, enfin je crois, quoi que je viens quand même raconter mes petits tracas donc je me lance. Vous voyez, depuis un petit temps, je dirais un bon mois maintenant, je vois tout le monde s’activer autour de Noël, s’émerveiller devant les grandes décorations en ville, les lumières, les sapins, les marchés de Noël, les boules de Noël, les guirlandes, la neige, le froid. Vous voyez, tout ça, tout ça! En mode Mariah Carey: all I want for Christmas is you, vous voyez et bien c’est pas pour moi.

Pas que j’ai toujours détesté cette fête. Non non, loin de là. Mais voyez vous,  cette année et comme les années précédentes depuis quelques temps j’ai envie de dire, je ne ressens pas le besoin de absolument devoir mettre un sapin, je ne suis pas extasiée devant les lumières de ma ville et même si l’amoureux m’emmène dans des marchés de Noël, je le suis bien volontier parce que j’aime sortir avec lui et lui faire plaisir mais je ne suis pas excitée à l’idée de boire un bon vin chaud et de faire du patin à glace dans la capitale. Mais, j’aime découvrir de nouvelles villes, de nouvelles destinations et ce n’est pas un calvaire que d’y aller. Croyez-moi. Par exemple, je vais à celui de Bruges ce week-end et je suis impatiente d’aller à Bruges (plus qu’au marché de Noël, je dois dire mais Bruges quoi hihi).

Alors est-ce grave docteur? Est-ce que cela fait de moi un monstre? Parce que même si je ne suis pas du genre à en faire des tonnes niveau décoration ou activités hivernales, je suis partisane de cette ambiance, du plaisir d’offrir, de se retrouver en famille et de dire à ses proches que l’on s’aime et que l’on est content de se revoir (oui, oui vous voyez, chez moi quand votre père à 3 frères et 2 soeurs, votre mère 1 soeur et votre copain, 5 frères et soeurs et qu’en 2 jours vous devez caser les trois, les réunions familiales croyez moi c’est quelque chose). Et je suis impatiente de revoir tout le monde!

Alors, docteur quel est le diagnostic de tout cela? Croyez-vous que c’est normal de ne pas vouloir rester des heures devant des films de Noël ou de se réchauffer autour du feu avec des pulls où l’on peut voir des cerfs en train de danser et où la maison à une odeur de sapin? J’aimerais savoir ce que vous aussi vous ressentez en cette période de pré-fêtes. Partagez-vous aussi le même sentiment? Dites moi en commentaire. Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocotton

img_0092

My little work space

Comme le temps automnal qui s’est installé ces derniers jours est encore assez doux, j’aime les jours où je suis à la maison travailler dans le jardin. Ma mère a déniché il y a quelque temps dans une brocante une sublime table de jardin rouge que j’adore squatter pour travailler. C’est pourquoi je voulais vous montrer ce petit coin juste parfait. Bon après, je vous avoue vu la tonne de travail que j’ai à l’université pour le moment et vu ma motivation à travailler, je ne suis pas des plus productive et je dois juste me botter les fesses pour avancer mais quand il faut, il faut. Continue reading « My little work space »

Bisous de Grèce

J’étais en pleine discussion avec ma mère hier soir où je l’écoutais raconter ses voyages en Grèce, la beauté des paysages, le soleil, les plages à perte de vue. Bref, au combien elle était heureuse d’avoir booké ses vacances en dernière minute que je me suis mise à jalouser devant la splendeur de ses photos. Et puis j’écoutais ses récits et plus je me disais: « Maman, t’es sûre que tu n’avais plus une petite place dans ta valise? Hein?« . Continue reading « Bisous de Grèce »