Catégorie : Royaume-Uni

Glasgow: travel guide

Un travel guide sur Glasgow ? Après Edimbourg, voici ce que je vous recommande de faire à Glasgow. J’y suis allée d’un mardi à un samedi. Mais disons que je n’avais que 3 jours complets pour visiter étant donné que j’ai pris du mardi l’avion vers 12h et que du samedi, je décollais vers la même heure. Bref, comme je voulais aussi profiter au maximum de mon amie partie en Erasmus là-bas, pendant qu’elle était en cours, voici ce que j’ai fait.

Quand vous n’avez qu’une petite période pour visiter, je vous propose de faire dans les villes où c’est possible, le bus rouge. Très cliché, mais surtout très efficace pour faire un tour de la ville avec explication sur ce qu’il y a à voir. De plus, prendre le bus vous permet aussi de faire des escales aux différents endroits phares comme les gros musées, monuments à ne pas manquer,… C’est ce que j’ai fait pour ma part et je ne regrette pas. A Glasgow, pour le tour de la ville, cela vous reviendra à 14£ pour 1 jour ou 15£ pour le pass de deux jours. C’est parce qu’on allait le lendemain à Edimbourg sinon, j’aurai bien sûr opté pour le pass de 2 jours. Autant en profiter !

Ce qui est bien avec les bus sightseeing, c’est que l’on peut descendre et remonter autant de fois que l’on veut donc profitez s’en pour justement descendre et visiter quelques endroits. Dans ceux que je vous recommande de voir, il y a notamment l’université. Je suis sûr que vous y verrez quelques ressemblances avec Poudlard. Oui, oui, je l’avoue, je suis accro pour moi chaque château anglais peut potentiellement être Pouillard. Baladez-vous dans les couloirs, asseyez-vous sur un banc, profitez en sommes. C’est vraiment une atmosphère à part entière.

Non loin de là, il y a Kelvingrove Art Gallery and Museum. J’aurais adoré avoir plus de temps pour visiter la galerie. Et si je ne me trompe pas, ce musée est gratuit. Donc une raison de plus pour y aller. Après, je me suis baladée dans les rues. Je me suis laissée guidée par mon instinct. J’ai été notamment jusqu’à Glasgow Green qui est la partie verte de la ville. J’ai aussi pris la peine d’entrer dans la gare. C’est un type d’architecture que je trouve fascinant elle a l’air vieille mais récente en même temps.

Voilà pour les petites choses que je peux vous conseiller de faire. Je vous avoue que niveau touristique, je n’ai pas vraiment visité. Si ce n’est que je me suis laissée balader en ville. Que je n’ai pour une fois pas vraiment suivi de schéma touristique mis à part le bus rouge. J’ai vraiment pris la peine de découvrir chaque rue et de voir où elle m’emmènerait. Et pour une fois, ça faisait du bien.

 

IMG_8439IMG_8441IMG_8478IMG_8487IMG_8479IMG_8504IMG_8505IMG_8507IMG_8512IMG_8525IMG_8596IMG_8599IMG_8600IMG_8630

Edimbourg

IMG_8637

Lors de mon passage à Glasgow, j’ai pris la peine d’aller un jour dans la capitale écossaise: Edimbourg. Une ville,  que je vous avoue, ne suis pas prête d’oublier. Oui oui, vous avez bien lu, elle vaut le détour. Même si nous n’avions qu’une journée pour la visiter, nous avons vraiment pris la peine de faire le grand tour de la ville et de voir ce qu’elle avait à offrir. Moi qui ne connaissais pas l’Ecosse, visiter 2 villes lors de mon city-trip était vraiment une aubaine. Nous n’avons pas vraiment pris la peine de visiter des musées ou l’un des châteaux que l’on retrouve à tous les coins de rue. De plus, comme le temps était au rendez-vous, nous ne voulions pas nous enfermer.

Nous sommes arrivés avec le bus sur l’avenue principale: George Street.  Et l’on peut voir directement un grand monument: Scott Monument. Il s’agit d’une grande flèche gothique qui apparaît comme un amer dans la cité. Nous ne sommes pas montées en haut mais cela doit donner un beau panorama sur la ville. Nous avons plutôt marchés jusque Carlton Hill. Et wow, quelle vue sur la ville depuis les hauteurs. Nous avions vraiment de la chance avec le temps, pas un nuage rien. De quoi faire de belles photos et avoir un beau souvenir de ce paysage digne des cartes postales.

La ville est divisée en 2 parties: Old Town et New Town. Nous sommes donc parties vers le Old Town pour découvrir le château de la reine et le château d’Edimbourg. Et sur la route, que de belles surprises de que tomber sur les Ecossais en costume jouant de la cornemuse. Nous sommes donc arrivées au château de la reine mais wow 21£ pour le visiter, je vous avoue que j’en avais mal au coeur. Nous avons donc juste admiré l’entrée du château et nous avons continué notre route.

Nous nous sommes alors dirigées vers le poumon vert de la ville: Hollypark. Nous cherchions à la base Arthur’s Seat. Mais nous ne l’avons pas vraiment trouvé mais nous avons quand même pris la peine monter un peu la colline (si je peux dire cela) pour encore une fois admirer le paysage devant nous. Je pense que si nous avions aussi été équipées de chaussures de randonnée par exemple, ça aurait été une belle balade à faire. Et c’est ce que j’adore à Edimbourg, le mélange urbain et nature à la fois.

Nous sommes après redescendues vers le château d’Edimbourg. Mais nous n’avons pas pu le visiter il était trop tard et ça fermait. Mais encore une fois, marcher dans l’entrée et voir de l’extérieur vaut aussi le détour. Mais c’est vraiment une ville que j’aimerai découvrir encore une fois en y retournant un peu plus longtemps. Je n’ai eu le temps que de faire le Old Town et il y a d’autres quartiers aux alentours qui me tentent. Mais ça serait pour d’autres aventures. Sinon vous, avez-vous déjà visiter l’Ecosse ?

IMG_8655IMG_8659IMG_8671IMG_8678IMG_8691IMG_8712IMG_8714IMG_8719IMG_8730IMG_8737IMG_8742IMG_8754IMG_8769IMG_8777

Street Art, Glasgow

Vous avez dû le comprendre, je suis partie à Glasgow la semaine passée. J’ajoute donc cette destination à ma liste « voyage » et comme promis, je reviens vers vous pour vous donner les must-see de cette magnifique ville. À première vue, je vous avoue que je ne m’attendais pas à un si beau spectacle en rue. Le street art y est présent partout et rend la visite de la ville encore plus attractive. Une balade dans les rues sans but précis est certainement à faire. Je n’ai pas eu l’occasion de tous les voir, mais vous pouvez ici vous faire un aperçu des beautés des rues.

En 2014, la ville a fait peau neuve pour accueillir les jeux du Commonwealth. Pour l’occasion, la ville a mis en avant ses artistes locaux comme Smug ou Rogue One pour ne citer qu’eux, en leur proposant de faire du street art et pour l’occasion de décorer les rues de la ville. Entre musiciens célèbres, animaux et autres, vous ne saurez plus ou donner de la tête. Certaines sont en noir et blanc, d’autres en couleur, mais chacune est unique et à droit à sa minute d’admiration. Je trouve aussi que ces œuvres d’art sont en cohésion avec le slogan de la ville qui est « People makes Glasgow ».

J’ai trouvé pour vous un petit parcours disponible en ligne si vous voulez avoir une chance de tous les admirer. Sinon, faites comme moi et baladez vous en vous laissant émerveillé par ces beautés. Croyez-moi, vous n’allez pas le regretter. Je vous retrouve plus tard pour un guide de voyage sur la ville et sur Edimbourg. En attendant, je vous laisse admirer les photos. N’hésitez pas à me dire ce que vous en penser.

Et vous, vous êtes plutôt tourisme de masse ou balade libre?

Si vous en avez toujours pas assez, voici une petite vidéo qui reprend tous le street Art de la ville.