Catégorie : Voyage

Glasgow: travel guide

Un travel guide sur Glasgow ? Après Edimbourg, voici ce que je vous recommande de faire à Glasgow. J’y suis allée d’un mardi à un samedi. Mais disons que je n’avais que 3 jours complets pour visiter étant donné que j’ai pris du mardi l’avion vers 12h et que du samedi, je décollais vers la même heure. Bref, comme je voulais aussi profiter au maximum de mon amie partie en Erasmus là-bas, pendant qu’elle était en cours, voici ce que j’ai fait.

Quand vous n’avez qu’une petite période pour visiter, je vous propose de faire dans les villes où c’est possible, le bus rouge. Très cliché, mais surtout très efficace pour faire un tour de la ville avec explication sur ce qu’il y a à voir. De plus, prendre le bus vous permet aussi de faire des escales aux différents endroits phares comme les gros musées, monuments à ne pas manquer,… C’est ce que j’ai fait pour ma part et je ne regrette pas. A Glasgow, pour le tour de la ville, cela vous reviendra à 14£ pour 1 jour ou 15£ pour le pass de deux jours. C’est parce qu’on allait le lendemain à Edimbourg sinon, j’aurai bien sûr opté pour le pass de 2 jours. Autant en profiter !

Ce qui est bien avec les bus sightseeing, c’est que l’on peut descendre et remonter autant de fois que l’on veut donc profitez s’en pour justement descendre et visiter quelques endroits. Dans ceux que je vous recommande de voir, il y a notamment l’université. Je suis sûr que vous y verrez quelques ressemblances avec Poudlard. Oui, oui, je l’avoue, je suis accro pour moi chaque château anglais peut potentiellement être Pouillard. Baladez-vous dans les couloirs, asseyez-vous sur un banc, profitez en sommes. C’est vraiment une atmosphère à part entière.

Non loin de là, il y a Kelvingrove Art Gallery and Museum. J’aurais adoré avoir plus de temps pour visiter la galerie. Et si je ne me trompe pas, ce musée est gratuit. Donc une raison de plus pour y aller. Après, je me suis baladée dans les rues. Je me suis laissée guidée par mon instinct. J’ai été notamment jusqu’à Glasgow Green qui est la partie verte de la ville. J’ai aussi pris la peine d’entrer dans la gare. C’est un type d’architecture que je trouve fascinant elle a l’air vieille mais récente en même temps.

Voilà pour les petites choses que je peux vous conseiller de faire. Je vous avoue que niveau touristique, je n’ai pas vraiment visité. Si ce n’est que je me suis laissée balader en ville. Que je n’ai pour une fois pas vraiment suivi de schéma touristique mis à part le bus rouge. J’ai vraiment pris la peine de découvrir chaque rue et de voir où elle m’emmènerait. Et pour une fois, ça faisait du bien.

 

IMG_8439IMG_8441IMG_8478IMG_8487IMG_8479IMG_8504IMG_8505IMG_8507IMG_8512IMG_8525IMG_8596IMG_8599IMG_8600IMG_8630

Edimbourg

IMG_8637

Lors de mon passage à Glasgow, j’ai pris la peine d’aller un jour dans la capitale écossaise: Edimbourg. Une ville,  que je vous avoue, ne suis pas prête d’oublier. Oui oui, vous avez bien lu, elle vaut le détour. Même si nous n’avions qu’une journée pour la visiter, nous avons vraiment pris la peine de faire le grand tour de la ville et de voir ce qu’elle avait à offrir. Moi qui ne connaissais pas l’Ecosse, visiter 2 villes lors de mon city-trip était vraiment une aubaine. Nous n’avons pas vraiment pris la peine de visiter des musées ou l’un des châteaux que l’on retrouve à tous les coins de rue. De plus, comme le temps était au rendez-vous, nous ne voulions pas nous enfermer.

Nous sommes arrivés avec le bus sur l’avenue principale: George Street.  Et l’on peut voir directement un grand monument: Scott Monument. Il s’agit d’une grande flèche gothique qui apparaît comme un amer dans la cité. Nous ne sommes pas montées en haut mais cela doit donner un beau panorama sur la ville. Nous avons plutôt marchés jusque Carlton Hill. Et wow, quelle vue sur la ville depuis les hauteurs. Nous avions vraiment de la chance avec le temps, pas un nuage rien. De quoi faire de belles photos et avoir un beau souvenir de ce paysage digne des cartes postales.

La ville est divisée en 2 parties: Old Town et New Town. Nous sommes donc parties vers le Old Town pour découvrir le château de la reine et le château d’Edimbourg. Et sur la route, que de belles surprises de que tomber sur les Ecossais en costume jouant de la cornemuse. Nous sommes donc arrivées au château de la reine mais wow 21£ pour le visiter, je vous avoue que j’en avais mal au coeur. Nous avons donc juste admiré l’entrée du château et nous avons continué notre route.

Nous nous sommes alors dirigées vers le poumon vert de la ville: Hollypark. Nous cherchions à la base Arthur’s Seat. Mais nous ne l’avons pas vraiment trouvé mais nous avons quand même pris la peine monter un peu la colline (si je peux dire cela) pour encore une fois admirer le paysage devant nous. Je pense que si nous avions aussi été équipées de chaussures de randonnée par exemple, ça aurait été une belle balade à faire. Et c’est ce que j’adore à Edimbourg, le mélange urbain et nature à la fois.

Nous sommes après redescendues vers le château d’Edimbourg. Mais nous n’avons pas pu le visiter il était trop tard et ça fermait. Mais encore une fois, marcher dans l’entrée et voir de l’extérieur vaut aussi le détour. Mais c’est vraiment une ville que j’aimerai découvrir encore une fois en y retournant un peu plus longtemps. Je n’ai eu le temps que de faire le Old Town et il y a d’autres quartiers aux alentours qui me tentent. Mais ça serait pour d’autres aventures. Sinon vous, avez-vous déjà visiter l’Ecosse ?

IMG_8655IMG_8659IMG_8671IMG_8678IMG_8691IMG_8712IMG_8714IMG_8719IMG_8730IMG_8737IMG_8742IMG_8754IMG_8769IMG_8777

Mes adresses food Bruxelles

Je vous propose ici dans cet article un résumé de toutes les adresses food Bruxelles que j’ai eu l’occasion de tester. Entre brunch, lunch ou juste histoire de boire un verre entre amis, voici ma petite sélection. Si vous voulez aussi vous régaler dans d’autres capitales, voici mes bonnes adresses parisiennes : juste ici. (Je m’excuse d’avance pour la netteté de certaines photos, je les ai récupérées de mon Instagram et certaines n’étaient pas de bonnes qualités).

Coco Donuts

L’endroit parfait pour une petite pause dans la journée que ça soit à 11h ou à 15h. Coco donuts, vous l’aurez compris dans son nom est une « donuterie ». Mais pas n’importe laquelle. Les donuts sont fait main et donc 100% belge ! Située près de la place des sablons, c’est le paradis des donuts. Entre donuts au chocolat, aux oréos, aux spéculoos, aux fruits et autres gouts sucrés et salés en tout genre, vous ne saurez plus ou donner de la tête. En plus de ce donut, il y a aussi un large choix de café. Mais il faut se dépêcher, premier arrivé, premier servi et quand il n’y en a plus, c’est fini. Il faudra revenir le lendemain matin.

Adresse: 36, Rue Sainte-Anne – 1000 Bruxelles (ouvert de 10h30 à 18h). 

Prix: 3,5€ le donut mais ils sont tellement énormes que si vous pouvez en prendre plus d’un, chapeau ! 

La Fabrique en Ville

Situé dans le Parc d’Egmont, pas facile à trouver quand on ne connaît pas (entre le Sablon et le boulevard de Waterloo), cet endroit et parfait pour un lunch ou brunch. Ils ont un grand choix de tartines garnies, salade, pâtes ou oeufs garnis. Les plats du jour sont toujours une belle découverte, surtout leur thé glacé. Et si je peux vous conseiller un plat en particulier, les tartines poulet fumé, pesto d’herbes, pomme verte sont juste à tomber.  Je ne l’ai jamais testé mais le brunch du dimanche est à 29€ et à volonté.

Adresse: Parc d’Egmont

Prix: 15 à 25€ selon ce que vous choisissez avec ou sans dessert. 

Peck 20 ou Peck 47

Deux restaurants dans le centre de Bruxelles. Je vous conseille d’aller celui place Jourdan, vous aurez plus facilement de la place. Je n’y ai été que les midis pour luncher mais c’est une adresse qui vaut le détour. Ici encore entre oeufs garnis, tartines garnis ou gaufres salées où le plat du jour, vous ne serez pas déçu.

Adresse: Peck 47 – Rue du Marché aux Poulets 47/ Peck 20 – Rue Jourdan 20

Prix: Entre 15 et 25€ 

Chyl

Le bon spot végé/healthy/ organique près de l’avenue Louise. Je ne suis pas très cuisine végétarienne. Mais je peux vous dire que le burger végétarien est à tomber ! Mais Chyl c’est aussi en plus d’être un restaurant, un magasin bio où il est possible de trouver son bonheur. Situé à 2 pas de l’avenue Louise, ce que j’adore vraiment chez Chyl c’est que c’est aussi bien un endroit pour une pause-café, un brunch, un lunch, l’apéritif en terrasse, … Il y a de tout pour tout le monde.

Adresse: Rue de Belle-Vue, 62 – 1000 Bruxelles

Prix: environ 20 – 25€

Manhattn’s Burger

Pour le coup, pas très healthy mais une adresse que j’adore. Un bon burger qui ne vient pas du Quick ni du Macdo. Accompagné d’une bonne frite ! J’adore. C’est un fast food, je l’avoue, mais un fast food plus chic je dirais. La nourriture y est d’ailleurs bien meilleure que dans les fast foods de type Macdo ou Quick et compagnie. Ce que j’adore c’est qu’une fois la commande passée, vous recevez un biper qui vous mettra au courant quand votre repas sera prêt au comptoir. Pas besoin de rester près du comptoir, vous pouvez donc déjà vous asseoir et dès que cela sonne, il ne vous reste plus qu’à manger, manger et manger encore.

Adresse: A la Bourse, Rue Henri Maus, 39 – 1000 Bruxelles ou A l’Avenue Louise, 164, – 1050 Bruxelles. 

Prix: 20- 30€

Café Capitale

L’endroit parfait au centre-ville pour une petite pause-café qu’importe le moment de la journée. Pour bosser, pour lire le journal ou juste boire un café entre amis, c’est l’endroit parfait. A deux pas de la grand place en plus. En plus du café, un grand nombre de patisserie en tout genre, vous donnerons l’eau à la bouche. Et quand il fait bon, ils ont une mini terrasse donnant sur le boulevard et j’adore m’y asseoir pour regarder passer les touristes ou le poste de police en face. Croyez-moi, il y a toujours de l’action.

Adresse: Rue du Midi 45, 1000 Bruxelles

Prix: 5€ café et petit plaisir gourmand 🙂

Voici mes adresses food Bruxelles que je vous recommande pour le moment. N’hésitez pas à partager les votre et je les testerai. En attendant, bon appétit mes chatons !

Street Art, Glasgow

Vous avez dû le comprendre, je suis partie à Glasgow la semaine passée. J’ajoute donc cette destination à ma liste « voyage » et comme promis, je reviens vers vous pour vous donner les must-see de cette magnifique ville. À première vue, je vous avoue que je ne m’attendais pas à un si beau spectacle en rue. Le street art y est présent partout et rend la visite de la ville encore plus attractive. Une balade dans les rues sans but précis est certainement à faire. Je n’ai pas eu l’occasion de tous les voir, mais vous pouvez ici vous faire un aperçu des beautés des rues.

En 2014, la ville a fait peau neuve pour accueillir les jeux du Commonwealth. Pour l’occasion, la ville a mis en avant ses artistes locaux comme Smug ou Rogue One pour ne citer qu’eux, en leur proposant de faire du street art et pour l’occasion de décorer les rues de la ville. Entre musiciens célèbres, animaux et autres, vous ne saurez plus ou donner de la tête. Certaines sont en noir et blanc, d’autres en couleur, mais chacune est unique et à droit à sa minute d’admiration. Je trouve aussi que ces œuvres d’art sont en cohésion avec le slogan de la ville qui est « People makes Glasgow ».

J’ai trouvé pour vous un petit parcours disponible en ligne si vous voulez avoir une chance de tous les admirer. Sinon, faites comme moi et baladez vous en vous laissant émerveillé par ces beautés. Croyez-moi, vous n’allez pas le regretter. Je vous retrouve plus tard pour un guide de voyage sur la ville et sur Edimbourg. En attendant, je vous laisse admirer les photos. N’hésitez pas à me dire ce que vous en penser.

Et vous, vous êtes plutôt tourisme de masse ou balade libre?

Si vous en avez toujours pas assez, voici une petite vidéo qui reprend tous le street Art de la ville.

Prendre l’avion seule

avion seule

Le titre parle de lui-même, j’ai pris l’avion seule. Je vous ai fait deviné sur mes réseaux sociaux (ici sur Facebook ou ici sur Instagram) la destination pour laquelle je m’envolais, personne n’a trouvé. Et bien, je m’envole pour l’Écosse (travel guide et bonnes adresses à suivre). Oui oui, Glasgow, j’arrive. Rien d’exotique je vous l’avais dit. Mais avant cela, 1h40 de vol. Et oui, je prends l’avion seule. J’ai déjà pris le train et les autres transports en commun depuis un petit temps seule maintenant. Mais l’avion, jamais. Je n’ai pas une peur bleue à ne pas savoir prendre mon vol ou à devoir prendre un cachet pour me détendre loin de là. Cependant, je ne suis pas à mon aise et je pense que s’il arrive quelque chose, j’angoisse à la première secousse. Mais pas de panique, voici les petits conseils que j’ai appliqués sur moi-même pour ne pas stresser en plein vol et faire de cette 1h40 de vol, un voyage merveilleux.

Avant le décollage

Comme j’ai toujours peur de devoir courir, j’arrive souvent un peu (beaucoup) à l’avance. Pendant ce temps-là, j’inspire par le nez, j’expire doucement par la bouche pour vider l’air de mon ventre. Et j’essaie si le wi-fi est là de passer le temps en m’occupant l’esprit. Le plus important est de ne pas penser à ce qui va arriver et à me concentrer sur ma respiration. Pas de chance pour moi, mon vol avant 1h30 de retard. Je vous avoue avoir cru mille et une raisons pour lesquelles mon vol avait du retard et qui rendrait le vol pour Glasgow catastrophique mais le plus important est de se concentrer sur sa respiration et de garder son calme.

Choisir son siège et le décollage

J’ai eu de la chance avec Ryanair (pour une fois que quelque chose va bien chez eux), j’ai eu le même siège à l’aller et au retour. Et je suis plus rassurée quand je suis près de la fenêtre. Ca peut paraître futile, mais le fait de voir ce qui se passe « dehors » m’a calmé et m’a rassuré. Au décollage, je pose mes pieds au sol. Je m’occupe l’esprit. Comme le mode avion est activé, je fais souvent un solitaire ou un sudoku. Juste le temps du décollage, je concentre mon esprit sur autre chose que le fait que l’on vient de quitter la terre ferme.

Pendant le vol

Encore une fois, j’occupe mon esprit. C’est vraiment le plus important. J’ai l’impression de ne vous dire que cela comme conseil. Au plus vous occuper votre esprit, au moins vous allez penser au fait que vous êtes dans un avion en train de survoler un océan, une mer ou un continent. Ici, j’avais 1h40 de vol. J’en ai donc profité pour vous écrire cet article en partie. J’ai aussi trié et rédigé les articles suivants. Rien ne peut me distraire, j’ai mes écouteurs et je suis focus tout au long du trajet. Je l’avoue j’ai aussi fait une micro siesta histoire de faire passer le voyage plus rapidement. Bref, j’ai vraiment fait en sorte d’avoir l’esprit occupé pendant 1h40.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai pris l’avion seule. Et même si je n’ai pas une peur bleue de l’avion à ne pas monter dedans. Si vous êtes vraiment angoissé, n’hésitez pas à regarder les stewards et hôtesses, s’ils sont sereins, vous n’avez aucune raison de stresser.Mais, je l’avoue, j’angoisse quand même un peu de faire le trajet seule. Sinon, quelles sont vos astuces pour ne pas stresser avant, pendant ou après le vol ?

PS: j’ai trouvé un petit livre qui est pas mal si vous êtes vraiment en stress. Ecrit par le personnel de bord d’Air France, ce livre fait des miracles (parait-il), « Comment ne plus avoir peur de l’avion » aux éditions Livre de Poche.

Mes adresses food à Paris

Voici mes bonnes adresses food à Paris. Je suis partie à Paris fin du mois de juin. Vous avez pu lire dans cet article toutes les activités assez touristiques que je recommande de faire ici, que j’ai eu la chance de faire et que j’ai adoré. Mais cette fois, parlons nourriture et surtout où manger. Nous sommes restés 3 jours à Paris et nous avons eu la chance de découvrir de bonnes adresses. C’est pourquoi, j’ai décidé de vous les centraliser ici dans un article que je compte mettre à jour lors de mes prochaines visites à Paris.

Avant de partir à l’aventure dans la capitale française, ma copine avait fait le tour des blogueuses françaises qu’on adore notamment Camille du blog: Noholita pour lire leurs recommandations sur où bien manger à Paris. Le but était de ne pas tomber dans les attrapes touristes et de ne pas se ruiner avec 3 petits pois dans l’assiette. C’est pourquoi, ni une, ni deux, nous lui avons fait confiance sur quelques adresses. Et mon dieu, comme je vous le disais, j’en ai encore un orgasme culinaire rien qu’en y repensant. Et pour des prix très raisonnables. Comptez que chaque repas nous a couté entre 15 et 25€. Mais vu la taille de certains plats, croyez-moi ça les valait vraiment. Entre brunch à tomber, pizza et burger, voici ce que j’ai eu la chance de tester.

Souper

Je vais commencer par le souper. Nous avons testé la pizzeria Gemini aux Halles. Pizza classique ou revisitées, plats de pâtes bien garnis. L’italien, c’est un classique, mais j’ai mangé une excellente pizza. Le seul petit bémol c’est que la terrasse est assez petite. Il faisait à mourir de chaud et nous avons du manger à l’intérieur et nous avons eu encore plus chaud. Mais le repas en valait la peine. Le deuxième soir, nous avons été au Café Centre-Ville où j’ai pris un burger à tomber. Ils proposent aussi la version végétarienne de celui-ci (que ma chère Chloé à tester) et qui était lui aussi un véritable délice. Mais la meilleur partie ce sont les frites de patate douce qui accompagnaient son repas. Classique certes mais un très bon burger. Et croyez-moi, je n’ai pas l’habitude d’en manger.

Adresse Pizzeria Gemini: 16 Rue des Halles, 75001 Paris

Adresse du Café Centre-Ville: 43 rue de Charonne, 75011 Paris

Brunch

Le meilleur pour la fin: les brunchs. Le matin, nous avions décidé de ne faire qu’un seul repas pour déjeuner/diner. C’est pourquoi nous prenions de bon gros brunch pour nous caler la journée. Pour les brunchs, nous avons testé d’abord: Season et enfin, Twinkie. Tous deux dans le quartier République. Pour Season. J’avais pris des pancakes avec du sirop d’érable et des crispy bacon, un thé glacé et un oeuf poché. Pour vous dire les pancakes étaient tellement gros que je n’ai pas réussi à tout manger. Chloé avait pris un yaourt et des avocado toasts aussi à tomber.

Adresse Season: 1 Rue Charles-François Dupuis, 75003 Paris

Enfin, chez Twinkie, je me suis laissée tentée par le lactose/gluten free breakfast. Non pas parce que j’ai une intolérance quelconque mais parce que le menu me parlait. Où j’ai eu une omelette, de la salade et du fromage de brebis. Et Chloé, une salade quinoa betterave, des avocats, un mélange de noix et du fromage de brebis. Ajouté à cela différentes sortes de pain avec du nutella et des confitures. Un jus de pomme pressé pour ma part avec un café. Et un jus d’orange aussi frais et un thé à la menthe pour Chloé. Mais comme vous dire qu’on a eu du mal à tout finir.

Adresse Twinkie: 167 Rue St Denis, 75002 Paris

Voici les bonnes adresses que nous avons eu l’occasion de tester et que je recommande. Il me tarde d’y retourner pour en découvrir encore d’autres. Si vous aussi, vous avez de bons plans à partager n’hésitez pas. Je compte y retourner un week-end prochainement avec l’amoureux. Alors pourquoi pas tester d’autres bonnes adresses ? Bisous mes chatons et bonne dégustation !

3 jours à Paris, ce que j’ai fait !

Paris, Paris, Paris. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez donc déjà sûrement dû voir ma petite photo de la tour Eiffel annonçant mon voyage à Paris. Oui oui, le genre de petit week-end qu’on aime. Et si vous n’étiez pas au courant, honte sur vous. Vous pouvez me suivre sur Instagram juste ici. Après, je l’avoue, je n’étais jamais restée plus que 5h à Paris. Donc c’était pour moi un premier week-end, mais surtout une grande découverte d’endroits très touristiques que je voulais partager avec vous. Oui parce que même si ma prochaine visite, (je l’avoue, j’ai envie d’y retourner) je serai un peu moins portée sur le tourisme. Mais j’ai adoré découvrir la ville et les richesses qu’elle a à offrir. Alors je vous propose un petit aperçu de mon voyage. Imaginez qu’on a marché environ 50 km en 3 jours pour vous donner une idée.

Jour 1: Arrivée à Paris avec la Tour Eiffel et Notre Dame

Premier jour à Paris, je ne pouvais pas faire sans voir la Tour Eiffel. Oui, oui, monument incontournable de Paris, il était hors de question que je ne la salue pas. Nous en avons donc profité aussi pour longer la Seine et finir par Notre Dame. Une beauté architecturale de l’extérieur comme de l’intérieur. Nous avons après fini notre tour dans les jardins du Luxembourg. Tellement crevée par la marche, j’aurais pu m’endormir sur les bancs et faire un masta siesta. Par contre, il faisait une chaleur. C’était agréable mais parfois trop lourd et étouffant. Il manquait un petit courant d’air pour que ça soit supportable. Mais on ne va pas se plaindre du temps hein.

Jour 2: Le Louvre, Montmartre et le Moulin Rouge

Ce qui est intéressant de savoir, c’est qu’à Paris, les musées sont gratuits pour les Européens de moins de 26 ans. Alors on en a profité pour faire les visites. D’abord, le Louvre! Et comme il faisait une chaleur à mourir, autant vous dire qu’éviter le soleil tapant, c’était juste au top. On s’est laissé porter par les oeuvres d’art. On voulait absolument voir le coté égyptien. Parce que je suis, je l’avoue, fascinée par tout ce qu’ils ont pu accomplir dans l’Antiquité égyptienne. Et puis biensur, on est passé voir Mona. Mais wow, c’était impossible vu le monde. J’étais à la limite de faire une crise tellement je me sentais écrasée de partout. Bref à voir, mais si vous voulez vous y attarder, je ne sais pas si cela sera possible. Nous sommes après parties du côté de Montmartre et du Moulin Rouge. Nous avons monté les escaliers de la bute. Et quel exploit de par cette chaleur! Je n’en pouvais plus. Bref, un quartier que j’adore, car sur les hauteurs, il offrait une splendide vue sur Paris.

Jours 3: Versailles et le Hameau de la Reine

Dernier jour du voyage et surtout avec un temps un peu moins beau que les jours précédents. Nous avons même eu quelques gouttes de pluie. Alors nous nous sommes dirigés vers Versailles. Nous n’avons pas visité le château en lui-même. D’une part, il y avait 3 heures de file et nous ne voulions pas perdre de temps et en voir un maximum. Et enfin, vu la chaleur qu’il faisait, nous avons plus privilégié les extérieurs et nous sommes allées visiter le Hameau de la Reine. Très jolis les appartements de Marie-Antoinette. Vraiment sublime et puis les jardins autour, j’ai adoré! Ca vaut vraiment le détour mais le seul point négatif, c’est qu’il faut prévoir une journée complète pour faire les visites de Versailles. Sur un court séjour, je peux comprendre que parfois, on fasse l’impasse dessus.

Voilà mon petit périple parisien se termine ici. Je vous retrouve la semaine prochaine avec un article rempli de bonnes adresses des restaurants et bars que j’ai eu l’occasion de tester pendant mon séjour. Et c’est aussi un article que je vais essayer de mettre à jour à chaque fois que je retournerai là-bas. Et je compte bien essayer d’y retourner plus souvent. Ne fut-ce qu’un petit week-end en hiver, ça ne peut pas faire de tort. Bref. Je vous laisse et rendez-vous mardi avec un petit look ! Bisous mes chatons.

Coco Donuts

Ok, je vous avais dit en résolutions pour 2017 que j’allais prendre soin de ma ligne et que j’allais manger plus sainement mais vous voyez, le genre d’orgasme culinaire que l’on peut avoir quand on mange quelque chose de délicieux. Non mais vraiment bon? Alors comment résister à cela? Comment ne pas succomber? Notez bien cette adresse parce que ce n’est pas seulement beau mais c’est bon aussi et ce dans le quartier du Sablon à Bruxelles. Je vous présente si vous ne connaissez pas: CocoDonuts Bruxelles où comme j’aime l’appeler le royaume du donuts maison. Oui, j’avoue niveau originalité, on repassera mais c’est vraiment bon je vous l’assure.

Alors c’est un petit endroit dans le Sablon à Bruxelles où vous pouvez déguster des donuts faits maison. Entre chocolat, gout spéculons, Oreos, coco,… Il est impossible que vous ne trouviez pas votre bonheur. Très consistant, je vous avoue qu’après un seul donuts, j’étais remplie. Pour vous dire. Le prix est aussi très démocratique, je trouve. Et si vous ne voulez/pouvez pas manger sur place, il y a toujours la possibilité de les prendre à emporter où de ce les faire livrer via Deliveroo ou UberEats sur Bruxelles (oui, réservé aux Bruxelloises ça, dommage).

Je vous laisse ici, ici et ici avec le site internet, l’instagram et le Facebook de l’enseigne pour voir des photos que vont vous faire baver, je vous l’assure. J’espère que cette présentation foodie vous à plu. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous pensez aller y faire un tour ou si vous connaissez déjà l’endroit? Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocoton

img_1396img_1395img_1393img_1389img_1387img_1385img_1391

Voyager en Belgique: Bruxelles – #TeamCapricieuze

Oui, cette semaine est fort axée sur les voyages, je vous l’avoue. Et c’est pas peu dire parce que comme vous avez pu le lire ici dans mes résolutions de 2017, j’ai décidé de découvrir mon beau pays et d’en apprendre les coins et recoins qu’il cache. Continue reading « Voyager en Belgique: Bruxelles – #TeamCapricieuze »