2017, clap de fin !

Article pour cette fin d’année 2017: un clap de fin! C’est un peu cliché je vous l’avoue encore une rétrospective de 2017 en plus sur un blog. C’est ce qui j’ai eu envie de vous écrire en cette période, un peu difficile pour moi (j’attends le Wi-Fi), je viens d’emménager dans mon nouveau chez moi. Mais je tenais quand même à écrire deux derniers articles avant 2018 que je reprendrais de plus belles. Je l’écris un peu comme cela, sans me relire, en laissant mes doits glisser sur le clavier. Veuillez m’en excuser.

Alors 2017, qu’est-ce que ça a donné ?

Je vous avoue que ce n’était pas un super début. Ma grand mère a dû être hospitalisée et je passais mes journées à l’hôpital après mes examens (que j’ai réussi). Et j’ai malheureusement dû lui dire au revoir en mars. Mais heureusement, j’ai la chance d’avoir une famille soudée et une famille présente. Une famille sur qui je peux compter qu’importe l’événement qui survient dans ma vie. Mais je vous rassure l’année n’a pas été toute noire.

J’ai ensuite commencé un stage à Gand dans une agence d’influenceur que j’ai adoré. Je regrette de ne pas avoir pu y rester un peu plus longtemps. J’ai beaucoup appris et je remercie Influo de m’avoir permis de me rassurer sur le trajet professionnel que j’avais choisi d’entreprendre. Je sais que je suis faite pour la communication, les relations publiques et même si j’aime le marketing, c’est pour moi un peu trop « vente et chiffres » pour moi.

Ensuite, j’ai essayé de terminer ma vie d’étudiante. Je dis bien essayé parce que je n’ai pas réussi. J’avais 2 examens à repasser en septembre et je n’ai pas réussi à en être quitte. J’ai donc dû me réinscrire ici en septembre pour 2 cours. 22 crédits qui me séparent de mon diplôme. 22 crédits qui font que je n’étais plus étudiante à 100%.

Entre temps, j’ai travaillé cet été pour la marque Made & More, une marque de vêtement écoresponsable, durable et surtout où Stéphanie Fellen, fondatrice et créatrice de la marque mettait un point d’honneur à produire local, avec de bon matériaux et de manière écologique. J’ai été très attristée d’apprendre que malheureusement l’enseigne a été déclarée en faillite et qu’elle n’a pas reçu les financements nécessaires que pour continuer. Mais je suis sûre que Stéphanie va retomber sur ses pattes, comme on dit, et qu’elle commencera quelque chose de similaire ou autre chose mais qu’elle continuera à faire le bien à coté d’elle. Si Stéphanie, Aurélie ou Charlotte passe par ici, je leur fais de gros bisous.

Et en septembre, alors que je cherchais désespérément du boulot pour combler mes journées, j’ai accumulé refus sur refus. Une centaine de CV envoyés pour des emplois dans la communication. J’en venais à connaître les annonces par cœur tellement je postulais. Mais à chaque fois une belle claque à chaque ouverture de mail : manque d’expérience. Et au mois d’octobre, j’ai enfin trouvé : communication manager. Imaginez ma joie !

Le dernier événement de l’année 2017 si je puis dire, ça a été l’emménagement dans notre appartement avec l’amoureux. Notre petit nid à deux que l’on attendait depuis un petit temps. Un véritable coup de cœur lors de la visite, on n’a pas cherché plus loin, on a foncé. Une décision prise trop vite pour certain. Moi je ne crois pas. On apprend la vie. J’apprends la vie. Je grandis.

Sinon où ai-je voyagé ?

Niveau voyage, je ne suis pas mal partie. Pas encore assez à mon goût. Mais j’y travaille pour 2018. En février je suis partie un long week-end à Amsterdam avec l’amoureux. Un week-end qui a fait énormément plaisir. Malgré un début un peu retardé à cause du train, j’ai adoré redécouvrir la ville et surtout la visiter avec l’amoureux. Prendre le temps de se balader dans la ville remplie de vélo, de faire une balade sur les canaux, de visiter la brasserie Heineken, d’en apprendre un peu plus sur la culture néerlandaise, de se sentir mine de rien dépaysé par la capitale des Pays-Bas seulement à 4 heures de la maison. Il me tarde d’y retourner mais cette fois dans un hôtel situé un peu plus près du centre.

Ensuite, j’ai fait une escapade à Paris. Là aussi, un pur bonheur! J’ai un peu plus mis l’accent sur les brunchs et la nourriture en général. Je me suis fait plaisir, j’ai mangé à tous les repas au restaurant mais au final, je ne suis pas sûr d’y avoir perdu au change. De belles découvertes culinaires et il m’en reste encore pleins d’autres à découvrir. Après, bien sûr j’ai fait ma touriste à 100% en visitant Versailles, Notre Dame, le Louvre, … Il me tarde d’y retourner même pour un week-end.

Enfin, je suis partie à Glasgow pour y voir ma meilleure amie partie en Erasmus là-bas. Une première pour moi en Ecosse. Là aussi, il me tarde d’y retourner mais cette fois en voiture pour avoir l’occasion de voir les beaux paysages de campagne et surtout pour avoir plus de temps pour visiter Edimbourg. Là aussi, seulement à 2 heures de vol de chez moi, je me demande pourquoi je ne suis pas partie plus tôt.

Sinon 2018, qu’est-ce que j’espère ?

D’un point de vue professionnel, j’espère d’abord avoir mon diplôme et mettre le point final à ma vie étudiante. Non pas que je n’aime pas l’université mais j’ai envie de tourner enfin la page et de me dire que j’ai pu réussir ce que j’ai entrepris. Après, j’ai quelques idées en tête pour le blog que j’ai envie de reprendre de manière un peu plus professionnellement parlant.

Ma vie privée, je ne changerais rien. Je vous avoue que je suis heureuse, je me sens bien et je ne vois pas ce qui pourrait l’améliorer pour l’instant. Après, je vous rassure, je ne compte pas tomber enceinte pour le moment. Je compte profiter un peu de ma vie avec l’amoureux avant de passer à l’étape suivante. Et comme je ne compte pas me marier, non plus, ce ne sera pas au programme de 2018 non plus.

Enfin ce que j’ai vraiment envie de mettre en avant c’est les voyages. J’espère faire de 2018 l’année des petits week-ends. Je sais que ça va être difficile parce que l’amoureux n’est pas très vacances et aussi parce que je n’ai droit qu’à 6 jours de congé en 2018. Mais ça ne va pas m’empêcher de voyager et de partir de chez moi. Même si je ne dois pas privilégier les destinations lointaines de chez moi, j’ai envie de découvrir encore plus et de me dépayser, de bouger de chez moi. Je garde, je l’espère, l’Amérique pour 2019 j’ai bien envie d’y faire un gros voyage là-bas : New-York, Miami, Los Angeles, et j’en passe mais ça sera pour plus tard.

Après, j’ai envie de rêver en 2018. J’ai envie de laisser libre court à mon imagination et de créer. De créer au sens large par exemple d’écrire, de raconter à travers les mots, à travers la photographie, à travers la vidéo. J’ai envie de raconter une histoire, mon histoire. Ca ne sera pas un exercice facile mais j’espère bien tout mettre en œuvre pour y arriver. C’est ce que j’aime regarder, lire, écouter,… Et surtout c’est ce que j’ai envie de partager avec vous.

Et vous, qu’attendez-vous de 2018 ?

One thought on “2017, clap de fin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *