Un CDI, s’il vous plait !


Un CDI ! Je vous l’avoue, je ne pensais pas dire cela un jour. Me voilà avec un CDI alors que je n’ai même pas fini les études. Enfin ce n’est qu’une histoire de quelques jours, je vous l’accorde. Mais je n’en reviens toujours pas. Me voilà enfin : Communication Manager. Je vous l’avoue, je ne savais pas si je devais en parler. Pas que j’en avais honte ou que j’avais envie de m’en réjouir ici. Mais je ne savais pas si cela avait sa place ici. Mais après tout, mon blog c’est aussi un peu une sorte de journal intime, non ? Alors voici mon histoire ou plutôt voici comment j’ai trouvé le job qui me convient.

Motivation des vacances

Je vous l’ai déjà sûrement dit mais je suis en dernière année d’études à l’université. J’avais raté 2 examens en juin et j’avais l’occasion de les repasser en août et d’en avoir fini définitivement avec l’université. J’en ai même profité aussi pour trouver un job étudiant et j’ai eu l’occasion de travailler chez Made & More où j’ai énormément appris sur le développement d’une marque. Et j’avais vraiment aussi mis l’accent cet été sur la recherche d’un emploi. Je voyais un tournant dans ma vie. Je voyais, pleine de motivation, les portes d’un nouvel avenir qui allaient s’ouvrir. C’était pour moi, la fin de ma vie scolaire.

Déception de septembre

Mais voilà, tout ne se passe pas comme on le veut. Et je n’ai malheureusement pas réussi les deux examens. Je suis passée de 8/20 à 9/20 aux deux. Une vrai claque dans la face ! Je pensais vraiment les avoir réussi. Pas non plus cartonné, je ne me voile pas la face mais je pensais avoir au moins 10. Et c’est dans cet article que je vous ai confessé mon état de septembre. J’avais comme je vous le disais, une grosse claque en pleine face. Et je voyais les portes de ma nouvelle vie « d’adulte » s’éloigner un peu plus vers le mois de juin. Oui oui, même pas janvier. JUIN ! Comme je vous le dirais, je ne fais pas les choses à moitié, quand je rate, je rate. Mais n’étant plus étudiant à temps pleins, je me voyais mal rester à la maison à glander toutes mes journées. J’ai donc continué à chercher de l’emploi. Quitte à mettre à profit encore une fois cette année et travailler en temps qu’étudiant pour occuper mes journées, me faire un peu d’expérience pourquoi pas un stage. J’ai continué à envoyer des CV un peu partout.

L’intérim ?

Pour ma recherche d’emploi, j’avais eu beaucoup de refus. Alors, j’avais décidé de me tourner vers des agences d’intérim en me disant: Laura, même si tu fais 3 mois puis 6 mois puis 1 an en CDD à chaque fois, c’est de l’expérience et on ne crache pas dessus. Les temps sont durs. Et on ne peut pas être trop difficile. Alors j’ai été dans plusieurs agences intérims. Certaines ont mieux compris mes attentes que d’autres et j’ai eu de nombreuses propositions d’offre d’emploi. Mais quand on étudie la communication comme moi et que l’on cherche en marketing/communication je vous avoue que j’ai eu des offres telles que copywriter, digital marketing manager, … qui me tentait bien mais d’autres comme responsable du helpdesk qui me plaisait un peu moins. Je comprends que tous les deux ont pour objectif de « communiquer ». Mais je vous avoue que j’espérais quelque chose qui correspond un peu plus à mes attentes après 5 ans d’étude (enfin 6 si on compte celle que je suis en train de refaire cette année). Et puis finalement, j’ai même refusé une offre que l’on m’a faite parce que je ne pensais pas pouvoir (avec les horaires que le boulot m’offrait) suivre les cours et travailler en même temps.

Mon emploi actuel

J’ai commencé à avoir des aprioris sur les agences d’intérim en me disant qu’au final, ils donnaient n’importe quel job à n’importe quel candidat histoire de montrer qu’ils s’occupaient de nous mais qu’au final, ce n’était que des paroles en l’air. Et finalement, j’ai eu une proposition d’entretien pour un poste de communication manager, j’ai passé le premier tour, le deuxième entretien et enfin un troisième. Au final, j’ai eu l’appel chanceux et j’ai été prise pour (accrochez-vous bien) un poste avec un contrat à durée indéterminée. Oui oui ! Vous avez bien lu. Je sais que je suis chanceuse d’avoir eu directement cette opportunité mais je ne l’aurai jamais eu sans justement le coup de main de l’agence d’intérim. Et je les remercie pour tous le temps qu’ils m’ont consacré dans la recherche d’un emploi. C’est pourquoi, si je peux vous donner un conseil c’est de croire en vous, en vos capacités et de saisir chaque opportunité que l’on vous offre. Même si à première vue, vous ne le sentez pas, allez y, prenez le rendez-vous et apprenez de vos erreurs. Je ne m’attarderais pas plus sur mon emploi actuel parce que je ne veux pas mêler les deux (le blog et mon boulot) mais je peux juste dire que je pense que le blog m’a clairement aidé à montrer mes capacités en communication. Et vous y êtes donc un peu pour quelque chose.

Merci pour votre présence (quotidienne) et votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *