Je suis une fille

Je suis une fille donc je dois forcément aimer le rose, jouer à la barbie où à la dînette. Je suis une fille alors forcément, je suis faible, je n’ai pas de force ni de condition physique. Dans tous les cas, je suis dépendante de quelqu’un. Je suis une fille et chacune de mes réactions est exagérée: je suis hystérique, je dois pleurer à chaque fois qu’il y a quelque chose de triste, mignon ou émouvant. Dans tous les cas, je suis chiante. Je suis une fille donc je dois absolument trouver un mari, je suis jalouse et je vais dépendre de lui. Dans tous les cas, je finirai soit coincée, soit salope. Je suis une fille donc je suis prédisposée aux tâches ménagères, à élever mes enfants et finir mère au foyer. Dans tous les cas, c’est un bien meilleur avenir qu’astronaute, médecin ou président. Je suis une fille donc je ne dois pas réfléchir, je ne dois pas donner mon opinion et je dois obéir. Je suis une fille donc je dois écouter mon père, mon mari voir mon fils. Parce que ce sont eux les hommes et ils savent tout mieux que moi. Je suis une fille donc si je travaille, je dois être payé moins, ne pas avoir les mêmes droits que les hommes ni même les mêmes avantages. Je suis une fille et dans tous les cas, je sais que la route vers l’égalité des sexes est encore longue.

Certains clichés font encore l’actualité aujourd’hui. Pour énumérer la liste juste au dessus, il ne m’a fallu qu’une seule recherche sur Google. Et encore, j’ai arrêté l’énumération parce que plus j’en lisais, plus ça me rendait malade. Je n’avais pas envie de faire un article la dessus mais l’inspiration en ce jour international de la femme est venue comme ça suite à des réflexions de certains hommes machistes et misogynes sur les réseaux sociaux. Alors pour une fois j’affirme mon côté féministe. Pour une fois je soutiens le #girlpower encore plus qu’à l’habitude parce que même si l’égalité des sexes et les droits de la femme sont meilleures qu’elles ne l’étaient du temps de ma mère, ma grand-mère ou mon arrière grand-mère, le chemin est encore long. Et les mentalités doivent encore changer. Une fois j’ai dit mais pour les 365 jours à venir. Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocoton
*photo provenant de Pinterest – pour préciser, je tiens à dire que j’ai écrit cet article au 1000 eme degré. En aucun cas je ne veux blesser quelqu’un à travers mes propos.

4 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *