La Caisse à Savon: c'est quoi?

Jeudi matin jour du marché dans ma chère ville qu’est Ath, je me suis rendue à la Caisse à Savon. Mais en fait, la Caisse à Savon c’est quoi? C’est le nouveau magasin situé Rue Haute, 9 à Ath. Pour en savoir plus, j’ai interviewé Juliette, propriétaire du magasin pour qu’elle nous explique le concept.


D’abord, la Caisse à Savon, qu’est ce que c’est?

La Caisse à Savon c’est d’abord une boutique qui propose des cosmétiques et des produits d’entretien zéro déchet, donc en vrac principalement avec 90% de produits belges. L’idée c’était vraiment principalement de créer une boutique dédiée à la cosmétique et les produits d’entretiens. Parce qu’on en retrouve dans les magasins bio ou d’alimentataion mais on y retrouve seulement un petit rayon et je trouvais cela bien d’y consacrer un magasin rien qu’à cela.

Donc clairement, quels types de produits peut-on retrouver dans le magasin?

On peut y trouver des shampoings solides, déodorants solides. Le  but c’est vraiment d’avoir le moins de déchet possible. Tous les savons sont sans emballage. Il y a des soins pour le corps, des produits de lessive en vrac,… Tout ce qui est produit d’entretien, le tout est encore une fois en vrac. Le but c’est vraiment de venir avec ses contenants pour avoir les produits. Il y a aussi des ingrédients pour créer ses produits soit-même que ça soit en cosmétiques ou en produits d’entretien. Il y a beaucoup de choses.

Il faut donc venir sur place pour voir la variété? 

Oui voilà

Vous mettez vraiment l’accent sur le côté environnement, en vrac, zéro déchet, 100% belge,… Est-ce que c’est quelque chose que vous avez toujours fait, un mode de vie que vous avez attrapé ou est-ce que c’est plus pour suivre la tendance actuelle?

Personnellement, j’ai, il y a quelques années, commencé à changer ma façon de consommer. C’est d’abord passer par l’alimentation où j’ai commencé à manger bio puis je me suis rendue compte que j’avais beaucoup de déchet et que même si je mangeais bio. Et si je fais une démarche environnementale au point de vue nourriture, je me suis dit qu’il fallait que je le fasse aussi d’un point de vue des déchets. J’ai donc commencé à faire attention à cela aussi. Puis j’ai changé les cosmétiques que j’utilisais en prenant des naturels. Je le faisais déjà avant mais pas de manière systématique à 100%. Donc voilà c’est une démarche que j’ai déjà depuis quelques années puis c’est devenu un véritable mode de vie. J’ai fait une formation d’herboriste donc toute ma consommation à changer et j’ai vraiment voulu que cela ne s’arrête pas à l’alimentation mais aussi à tous les secteurs. En tant que consommatrice j’achetais aussi beaucoup sur internet pour ce qui concerne les cosmétiques et j’avais vraiment envie de faire la boutique comme j’aurais voulu qu’elle soit dans ma ville, c’est à dire, un endroit où je peux retrouver mes cosmétiques naturels sans devoir réfléchir à savoir si ce que j’achète est bon ou pas. Parce que je sais que je suis dans un magasin ou la personne l’a déjà fait pour moi en sélectionnant les produits. De plus, j’ai choisi des produits belges parce qu’il y a énormément d’artisan que l’on ne connaît pas mais qui sont là et je trouvais cela intéressant de pouvoir faire un endroit pour les mettre aussi en avant et puis aussi pour un soucis d’écologie. Au plus c’est proche au moins l’impact est important.

Oui exactement. Vous parlez justement d’artisans, de petits revendeurs que vous mettez en avant mais est-ce que vous comptez aussi dans un futur proche ou peut-être que vous le faites déjà, créer votre propre marque de cosmétique et faire vous-même les produits? 

J’aimerais beaucoup créer la gamme de la Caisse à Savon. Soit qui porterait son nom soit un autre nom. Mais c’est un peu un parcours du combattant pour créer ses produits, à la base je voulais aussi faire moi-même les ateliers mais je ne peux pas parce que toutes mes compositions doivent être contrôlées et c’est un gros coût. Donc je m’étais dit, je le ferais peut-être plus tard. Alors non seulement je ferais peut-être les ateliers mais en plus, j’aurais la gamme de la Caisse à Savon. C’est vraiment compliqué de sortir sa propre gamme et j’ai envie de pour le moment plus proposer à des gens de l’extérieur à venir proposer leurs produits et des ateliers.

Justement vous parlez d’atelier mais quel type d’atelier peut-on s’attendre à voir à la Caisse à Savon et à quelle fréquence?

A partir de l’année prochaine, je vais moi-même animer des ateliers pour apprendre à faire soi-même ses produits d’entretien. Cela sera au moins 1 fois par mois voir 2 fois par mois mais cela sera surtout en fonction du nombre de participants, l’engouement des gens et mes disponibilités en matière d’organisation de ses ateliers. En ce qui concerne les ateliers cosmétiques, cela sera ateliers plus ponctuels vu que cela ne dépend pas de moi mais de personnes extérieures mais j’aimerais vraiment viser les 2 fois par mois et varier les thèmes: une fois pour une crème, une fois pour des savons, faire du gel douche, apprendre à se démaquiller avec des gestes de slow cosmétique. Cela sera vraiment des ateliers hyper variés mais assez fréquents.

Est-ce qu’on peut dire que la Caisse à Savon c’est un peu un rêve qui se concrétise?

Complètement. C’est un projet que je pensais lancer, que j’avais dans un coin de ma tête mais plutôt dans quelques années. Plus par peur que par possibilités de le faire et puis j’ai eu fini ma formation d’herboriste, j’ai voulu trouver un emploi dans ce milieu là et je me suis rendue compte que c’était assez compliqué où pas exactement ce que je voulais. Petit à petit l’idée a germée et je me suis finalement dis pourquoi pas commencer tout doucement.

C’est donc une sorte de reconversion sans vraiment en être une, une sorte de compromis plutôt?

Oui c’est cela. J’ai commencé à être accompagnée par une ASBL et du coup, cela m’a donné beaucoup de courage et cela m’a vraiment permis de développer mon projet étape par étape. Mais c’est vraiment un rêve qui prend vie.

Et qu’est ce qu’on peut attendre de la Caisse à Savon dans le futur?

Dans le futur, et bien peut-être un magasin plus grand avec encore plus de choix. Maintenant, je tiens à ce que cela rets une boutique à taille humaine où le conseil et l’accompagnement est personnel, familial et convivial. Mais peut-être un endroit plus grand pour pouvoir animer plus d’atelier. J’avoue que c’est le début donc j’ai du mal à l’imaginer dans plusieurs d’années. Mais l’idée est de pouvoir proposé encore plus de produits artisanaux pour mettre en avant un maximum d’artisans.

J’ai vu que vous aviez lancé aussi un site internet récemment. Est-ce que c’est aussi dans l’optique de vendre en ligne? 

Oui, complètement. J’aimerais énormément faire de la vente en ligne mais par contre c’est vraiment un métier en plus entre guillemet parce que cela demande énormément de temps et de stock. Donc je vais voir au fur et à mesure si c’est possible de le faire. Tout doucement, je vais d’abord mettre un système de livraison. Pas vraiment de la vente à ligne mais les gens qui connaissent le magasin et qui connaissent les produits qui habitent un peu loin et qui n’ont pas forcément le temps de se déplacer à chaque fois, pourront recevoir des petits colis à la maison. Mais le site en ligne c’est vraiment entre parenthèse mais l’idée est là et j’espère que j’aurais l’opportunité de le faire. C’est peut-être cela le vrai but pour le futur. C’est de ne peut-être pas développer le magasin en ayant un plus grand espace mais de pouvoir faire de la vente en ligne en plus. Pour vraiment toucher un maximum de gens.

Voilà, l’interview se termine ici et je vous remercie de m’avoir accueillie et d’avoir pris la peine d’y répondre. 

Avec plaisir.


Alors j’espère que ce nouveau format d’article vous plaira.  Je répète l’adresse pour ceux qui seraient curieux de venir sur place: Rue Haute, 9 à Ath. Un magasin super familial et convivial avec des produits variés et une gérante au top et plus que sympathique. J’attends pour ma part avec impatience de pouvoir tester un atelier cosmétique et j’espère que vous vous laisserez tenter par l’idée et le magasin et ses produits. N’oubliez pas de suivre la Caisse à Savon sur ses réseaux sociaux ici et le site internet se trouve juste ici. Bisous mes chatons.

Si vous voulez qu'on reste en contact ça se passe par ici: 
Facebook - Instagram - Twitter - PinterestHellocotton

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAM_2511_.jpgSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

8 mois ago

6 Comments

        1. Si tu as l’occasion d’aller en magasin pour te faire ta propre idée c’est encore mieux la propriétaire est super sympa en plus. Dis lui que tu viens de ma part et elle sera plus que ravie ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *